Les gouverneurs du ROM

L’amour de la musique et des arts à l’origine d’un don de 3 millions de dollars

Passionnée par l’opérette et les arts de la scène, Helga Schmidt donne généreusement à plusieurs organisations culturelles européennes. Mme Schmidt et son défunt mari Mike comptent parmi nos donateurs les plus généreux. C’est en grande partie grâce à eux que notre campagne du centenaire Pour l’amour du ROM a reçu tant d’appui. Cette femme d’une rare générosité nous a parlé de sa vie en tant que femme d’affaires, mécène et grand-mère.

Qu’est-ce que vous préférez au ROM?

La diversité des collections et la richesse des expériences. Il n’y a pas beaucoup d’endroits où l’on peut regarder des dinosaures, visiter la Galerie des pierres précieuses et de l'or, et se renseigner sur l’art africain en une seule journée.

Pourquoi avez-vous soutenu la campagne Pour l’amour du ROM et le Projet Accueil?

Mon défunt mari et moi avons quitté l’Allemagne en 1956. Il fait bon vivre au Canada et nous tenons à manifester notre gratitude envers le pays qui a si gentiment accueilli notre famille en aidant les prochaines générations à profiter du ROM.

 

En quoi le Projet Accueil aidera-t-il la communauté?

Le ROM a beaucoup changé depuis dix ans. Par exemple, on y a ajouté le Cristal Michael Lee-Chin. J’espère que le Musée sera accueillant pour les visiteurs et que nous continuerons de transformer l’intersection de la rue Bloor et d’Avenue Road.

L’aire de spectacles en plein air portera votre nom et celui de votre défunt mari. À quoi est-elle destinée?

Mon mari et moi, nous avons toujours adoré la musique et les arts. Je soutiens depuis quelques années le spectacle Salute to Vienna. Notre appui au théâtre de verdure du ROM découle tout naturellement de notre passion pour les arts. J’espère d’ailleurs qu’on y jouera souvent des concerts. J’aimerais bien que Salute to Vienna y organise un récital d’opérette pendant l’été.

Pourquoi, selon vous, est-il important de soutenir le ROM?

Les arts assurent le lien entre le passé, le présent et l’avenir. Ils permettent aux jeunes de comprendre la diversité du monde qu’ils habitent. C’est ce que fait le ROM. Sa programmation et ses expositions vivantes et animées les invitent à participer et piquent leur intérêt.

Résumez le ROM en un mot.

Diversité