Les gouverneurs du ROM

Gwen Harvey, championne des cultures du monde

Portrait de Gwen Harvey

Comme tant de mères de famille torontoises, Gwen Harvey a visité le ROM avec ses enfants afin de leur montrer les dinosaures et la Grotte des chauves-souris. Mais elle les a aussi initiés aux différentes cultures exposées au Musée dès leur plus jeune âge. « Je voulais qu’ils comprennent les traditions culturelles des autres pays et leur faire voir le monde en dehors de Toronto », dit-elle.

Pendant son adolescence, Gwen a organisé une semaine multiculturelle à son école secondaire. Bien qu’elle ait grandi en Angleterre et que sa famille ait beaucoup voyagé, elle se déclare heureuse d’être Canadienne. « On trouve au Musée une foule d’expositions sur les diverses civilisations de la planète, ajoute-t-elle. Le ROM nous sensibilise à la diversité culturelle, tout en célébrant notre patrimoine et en le préservant pour les futures générations. Il favorise le dialogue et le sentiment d'appartenance. »

Gwen est amie du ROM depuis longtemps. Elle est devenue membre du Conseil consultatif pour les dons planifiés à l’invitation de Robert Pierce, futur président du Conseil des gouverneurs. Elle a siégé au Comité des activités spéciales pour les donateurs et au Cabinet de la campagne Renaissance ROM. Elle a présidé la Société Currelly et été gouverneure pendant plus de dix ans.

En tant que membre de la Société Currelly, Gwen a promis un don futur au Musée. Forte de sa connaissance de la planification financière à titre de présidente des BridgeWater Family Wealth Services, Gwen a décidé de souscrire une police d’assurance-vie dont bénéficiera le Musée. « Même si le ROM est financé par le gouvernement, déclare-t-elle, il ne pourrait offrir qu’une fraction des services qu’il rend, si ce n’était du soutien des donateurs individuels, des parrains et des sociétés. »