L’exposition Le Photographe naturaliste de l’année est de retour au ROM avec 100 des meilleures photos de la nature

Venez vivre l’expérience de la magie de la nature et des dangers qu’elle court avec des photos saisissantes à compter du 25 novembre prochain. 

Snow bison, © Max Waugh, USA. Yellowstone National Park, Wyoming. This photo is Highly Commended in the Animal Portraits category.

TORONTO, le 6 septembre 2023 – L'édition 2023 de l’exposition Le Photographe naturaliste de l’année de renommée mondiale fera ses débuts le 25 novembre en Amérique du Nord au ROM (Musée royal de l’Ontario). Soulignant la composition artistique, l’excellence technique et des prises de vue à couper le souffle de la nature avec quelque 100 photos époustouflantes provenant d’un aréopage de photographes du monde entier — parmi lesquels on compte le gagnant du concours Le Photographe naturaliste de l’année et du concours Le jeune Photographe naturaliste de l’année — chacune de ces photographies est magnifiquement présentée dans des cadres éclairés à contre-jour pour une expérience visuelle rehaussée.

Cette exposition primée revient au ROM en provenance du Natural History Museum (NHM) de Londres, où ce concours annuel d’envergure internationale en est à sa 59e édition. Cette exposition est l’une des préférées des personnes visitant le ROM et c’est la onzième année de suite que ce musée présente des clichés de ce prestigieux concours mondial de photographie. Cette exposition se poursuivra jusqu’au 26 mai 2024. Les photos gagnantes dans chaque catégorie et les gagnants des prestigieux prix Le Photographe naturaliste de l’année et Le jeune Photographe naturaliste de l’année seront annoncés par le NHM lors d’un gala de remise des prix le soir du 10 octobre 2023.

« De nombreuses photographies cette année mettent l’accent sur les dangers auxquels sont confrontées les espèces sauvages du monde entier en raison des changements climatiques à l’échelle mondiale, explique Soren Brothers (Ph. D.), conservateur Allan et Helaine Shiff en changement climatique au ROM et conservateur de cette exposition. La compétence et le dévouement qui se cachent derrière chacune de ces photos les rendent d’autant plus percutantes et inspirantes, mais elles nous rappellent aussi à tous et toutes de ralentir, d’observer et de prendre soin des nombreuses plantes, animaux et champignons qui nous entourent et dont la vie est intimement liée à la nôtre. »

Cette compétition a fait l’objet d’un nombre impressionnant de 49 957 candidatures de photographes de tous âges et de tous niveaux d’expérience provenant de 95 pays. Les photographes retenus pour l’exposition reçoivent le plus haut niveau de reconnaissance pour leur art de photographier la faune et la flore. En plus des lauréats du grand prix, il y a des gagnants dans dix catégories, dont Les animaux dans leur milieu, Le milieu urbain, Le comportement des mammifères, Gros plan sur les océans, Plantes et champignons, Prix de la relève et bien d’autres encore, y compris des catégories pour du photojournalisme percutant.

De nombreuses photos témoignent de la sensibilité et de la perspicacité des photographes à l’égard du changement climatique, de la perte de biodiversité et de l’impact de l’homme sur la biodiversité et les écosystèmes. Le site Web du NHM met en avant certaines photos avec un contenu (en anglais seulement) sur la façon dont on peut aider cette cause pour celles et ceux qui apprécient les photos, mais qui veulent également en apprendre et faire plus pour protéger la nature. Ce contenu offre des suggestions allant de la plantation d’arbres indigènes à empêcher des animaux domestiques de nuire à la faune, le tout en passant par l’adhésion à des communautés en ligne de science citoyenne ou par des achats qui tiennent mieux compte de l’environnement.

Concours de photographie du ROM
Les photographes ontariennes et ontariens qui sont des observateurs attentifs de leur milieu naturel sont invités à participer au Concours du Photographe de l’année de la faune et de la flore du Musée royal de l’Ontario. Ouvert à la fois aux amateurs et aux experts, aux adultes et aux jeunes, il vise tous ceux et celles qui sont inspirés par la nature et qui peuvent partager leurs propres clichés captivants afin de courir la chance de gagner des prix du magasin de photographie Henry’s à Toronto et d’avoir l’honneur de voir exposée leur œuvre primée au ROM. Tous les détails de ce concours seront communiqués en novembre 2023.

Le dimanche 24 septembre, à 14 heures, au Studio 185 situé dans le magasin Henry’s au 185, rue Church, le ROM et Henry’s présenteront une table ronde sur la photographie animalière avec Mark Peck, Burton Lim et Soren Brothers du ROM. Ces spécialistes aborderont tous les aspects de la photographie animalière, de la technologie à l’importance de la narration, ainsi que l’exposition du ROM à venir Le Photographe naturaliste de l’année, le tout avec une présentation des lauréats dudit concours en 2022.

Pour les Membres du ROM
Les Membres du ROM sont les premières personnes à pouvoir visiter cette exposition et à la voir gratuitement. Les Membres du ROM auront ainsi la première occasion de découvrir l’exposition Le Photographe naturaliste de l’année le 24 et le 25 novembre prochain. Les billets pour celle-ci sont offerts gratuitement aux Membres du ROM. Consultez la page des adhésions pour plus de renseignements sur les Membres du ROM.

Crédits pour l’exposition
L’exposition Le Photographe naturaliste de l’année a été montée et produite par le Natural History Museum de Londres.