Du 16 juin 2018 au 6 janvier 2019

Éveillez votre curiosité. Surmontez vos peurs.

Venez rencontrer de près l’un des animaux les plus mal aimés de la planète.

ACHETEZ VOS BILLETS

Gratuit pour les membres du ROM

Des visites guidées gratuites ont lieu en français et en anglais. En savoir plus.

Audiodescription

Téléchargez la liste de lecture à l’avance.

Transcription.

En général, une morsure d’araignée est moins dangereuse qu’une piqûre d’abeille.

L’exposition

Les araignées sont l’un des animaux les plus incroyables de la planète. Elles tissent, dansent, et nagent, et leurs pattes peuvent même repousser! Approchez-vous de plus de 400 spécimens d’arachnides vivants ou naturalisés lors de l’exposition Les araignées : Peur et fascination.

Filez au gré d’activités interactives et de réalité augmentée, dansez comme une araignée-paon, explorez une grotte abritant des araignées et bien plus encore! Découvrez l’univers des arachnides d’une façon inédite en visitant le labo du ROM. Ne manquez pas les démonstrations quotidiennes portant sur des spécimens vivants, notamment l’extraction de venin, faites par nos experts, les animaliers.

Les plus grosses et les plus dangereuses

Les arachnides les plus gros et les plus venimeux sont maintenant en galerie. Vous y verrez la nouvelle mygale de Leblond (araignée Goliath) et l’araignée-banane du Brésil. Découvrez le gigantisme de certaines espèces. Quel animal fascinant!

Horaire du labo*

Jours de semaine: de 10 h 30 à 16 h

Fins de semaine: de 10 h 30 à 17 h

*Les heures du labo peuvent être modifiées. L’horaire du jour sera affiché dans l’exposition.

Rencontrez les animaliers!

Certaines toiles d’araignées ont plus de 3000 jonctions.

Science et nature

Lequel de ces animaux est le plus ancien, l’araignée ou le dinosaure? Les araignées sont-elles des insectes? Leur soie est-elle plus ou moins solide que l’acier? Obtenez les réponses à ces questions et à bien d’autres. Découvrez pourquoi nous devrions admirer les araignées au lieu de les craindre. Cet animal, l’un des plus exceptionnels sur Terre, joue un rôle crucial dans nos écosystèmes.

Leur impact culturel

Les araignées exercent une grande influence culturelle. Elles ont inspiré l’une des séries de films et de bandes dessinées les plus populaires du monde, de nombreuses histoires, traditions et même certaines des créations de mode les plus remarquables de tous les temps. Cette exposition s’intéresse donc à l’impact des araignées sur la création humaine.

Le sang des araignées est bleu ou vert, car il ne contient pas de fer (contrairement à celui des êtres humains).

Programmation

Enrichissez votre expérience en participant à cette série de programmes et d’événements exceptionnels liés aux araignées.

Les araignées liquéfient leurs proies en leur injectant des sucs digestifs, puis aspirent le fluide.

Rencontrez nos animaliers

Gil Wizen and Mateus Pepinelli
Gil Wizen

Gil Wizen

Animalier en chef

A déjà travaillé comme entomologiste et photographe

Mateus Pepinelli

Mateus Pepinelli

Animalier à temps partiel

A déjà travaillé comme stagiaire postdoctoral

Que font les animaliers?

Nous nous occupons surtout des arthropodes vivants du Musée. Nous les nourrissons, leur donnons à boire, nous assurons de bonnes conditions d’élevage en captivité, documentons leur développement comme leurs mues, leur reproduction et leur décès, et procédons à l’extraction du venin. Dans le cadre de l’exposition Les araignées, l’une de nos activités principales est d’extraire le venin d’araignées et de scorpions sous les yeux des visiteurs. Le venin est ensuite envoyé à des laboratoires à l’étranger à des fins de recherche.

Depuis combien de temps travaillez-vous avec des araignées?

Depuis que je suis très jeune. J’ai fait ça presque toute ma vie. J’ai commencé à m’intéresser aux insectes à l’âge de huit ans et, très rapidement, j’ai été attiré par l’élevage des arthropodes. J’ai commencé avec des papillons, des criquets et des coléoptères, puis je suis passé à d’autres types d’insectes et aux arachnides. À quatorze ans, j’ai extrait du venin pour la première fois. C’était le venin d’un scorpion vivant.

Quelle est votre araignée préférée?

Toutes les araignées me fascinent. Elles sont tellement nombreuses et diversifiées que je ne peux pas choisir. S’il faut que je sois plus précis, j’en nommerai deux :

  • Les saltiques, car ils sont de petits chasseurs curieux et intelligents aux techniques variées. En plus, ils sont mignons!
  • L’araignée-banane du Brésil. C’est l’une des araignées les plus venimeuses du monde, mais elle est assez craintive. Lorsqu’elle se sent menacée, elle lève alors ses deux premières paires de pattes avant pour dévoiler des bandes noires et jaunes et exposer ses grands crochets, habituellement couverts de poils rouge vif. Ce qui est encore plus fascinant, c’est qu’elle essaie de communiquer avec son agresseur afin d’éviter les rencontres mortelles : elle suit les mouvements de l’agresseur et continue de l’avertir du danger par son comportement physique.

Combien de fois vous êtes-vous fait mordre par une araignée?

Je ne compte même plus. Ça fait partie de mon travail, surtout lors d’études sur le terrain.

Pourquoi n’avez-vous pas peur des araignées?

Pourquoi en aurais-je peur? C’est plutôt ça la question. En fait, je les trouve ravissantes. La plupart des araignées sont craintives et solitaires. Même lorsqu’on tombe sur elles, elles préfèrent éviter toute confrontation et s’enfuir. J’ai beaucoup plus peur des animaux plus gros et même des humains, car ils peuvent parfois être imprévisibles.

Qu’est-ce qui rend les araignées si fascinantes?

Les araignées sont extrêmement diversifiées et on les retrouve presque partout sur Terre. Ce qui les rend fascinantes, c’est l’étonnante combinaison de caractéristiques qu’elles possèdent : leurs techniques de prédation épatantes, leurs adaptations comportementales et le soupçon de génie architectural dont elles font preuve. Chez les araignées, il y en a pour tous les goûts.

Que font les animaliers?

La plupart des animaux faisant partie de cette exposition peuvent vivre pendant plusieurs années (à titre d’exemple, la mygale ornementale est âgée de huit ans!) et les animaliers doivent donc s’assurer qu’elles sont hébergées dans un environnement sain. Nous nous occupons aussi du Labo, qui permet aux visiteurs de voir de près notre sélection d’arachnides.

Depuis combien de temps travaillez-vous avec des araignées?

Depuis que je suis enfant, je suis fasciné par les petites créatures qui font tourner le monde. Je suis entomologiste et cela fait plus de 17 ans que j’étudie les milieux, la taxonomie et l’évolution des insectes aquatiques. En tant qu’animalier, je prends « officiellement » soin des araignées pour la première fois, mais je m’intéresse aux arachnides depuis longtemps. Je les ai observés et photographiés dès le début de mon baccalauréat au Brésil.

Quelle est votre araignée préférée?

Il y a tellement d’araignées fascinantes parmi les 48 000 espèces connues, que c’est difficile de n’en choisir qu’une! Si vous me tordiez le bras, je vous dirais que le saltique Jotus remus, récemment découvert, est au sommet (ou presque) de mon palmarès. Malgré sa petite taille, le comportement du mâle lors de l’accouplement est unique en son genre. Pour attirer une femelle, il joue à cache-cache avec elle en agitant ses pattes en forme de palmes.

Combien de fois vous êtes-vous fait mordre par une araignée?

Quelques fois quand je travaillais sur le terrain, mais seulement par des espèces dont le venin n’est pas très puissant. Les morsures dont je me souviens le plus sont celles d’insectes hématophages tels que les mouches noires, les moustiques et les mouches à chevreuil!

Pourquoi n’avez-vous pas peur des araignées?

Toutes les araignées sont venimeuses, mais la plupart ne sont pas dangereuses pour l’humain, car leur venin n’est pas assez puissant. De plus, les araignées tentent toujours d’éviter le contact avec nous. Les chances de morsure sont donc minimes. Autrement dit, il n’y a aucune raison de craindre les araignées. En fait, elles me fascinent et lorsque j’en ai la chance, j’essaie toujours de m’en approcher suffisamment pour les prendre en photo.

Qu’est-ce qui rend les araignées si fascinantes?

Avez-vous déjà observé une araignée de près? Leur forme, leur taille et leurs couleurs sont très variées et elles font preuve d’une vaste gamme d’adaptations lors qu’elles se nourrissent, se reproduisent, s’occupent de leurs petits, se servent de leurs sens pour percevoir leur environnement, tissent leurs toiles, etc. Elles sont toutes venimeuses et peuvent grimper sur un grand nombre de surfaces. Certaines peuvent même plonger sous l’eau! Lorsqu’on a vu une néphile femelle tisser sa toile, on ne l’oublie jamais. Ça vaut la peine d’attendre. Elle crée toujours un véritable chef-d’œuvre.

La plupart des mygales ne mordent pas; elles projettent leurs poils barbelés et urticants à la figure de l’assaillant.

Vidéos sur les araignées

Developed by the Australian Museum and toured by Flying Fish

CERCLE ROYAL DES EXPOSITIONS :
Jack L. Cockwell
Gail et Bob Farquharson
Chris et Kasia Jamroz
Robert E. Pierce et sa famille
Stephen Smith et Diane Blake
James et Louise Temerty
Richard Wernham et Julia West
Jeff Willner et sa famille
Dons anonymes

Cette exposition est montée par l’Australian Museum et assurée, pour sa tournée internationale, par Flying Fish. Le ROM est un organisme du gouvernement de l’Ontario.

Photos, de haut en bas :
1) Araignée domestique (parasteatoda tabulata). Photo : Sean McCann.
2) Veuve noire de l’Ouest (Latrodectus hesperus). Photo : Sean McCann.
3) Néphile (nephila clavipes). Photo : Sean McCann.
4) Leucauge (leucauge venusta). Photo : Sean McCann.
6) Dolomède (dolomedes tenebrosus). Photo : Sean McCann.
Les toiles ont été dessinées par Alex Muravev (Noun Project).