Les gouverneurs du ROM

Un engagement sans faille envers le ROM

De gauche à droite : Frank Potter et Jack Cockwell

Le Prix du mérite est la distinction suprême que le Musée décerne aux bénévoles. Nous le réservons à ceux qui, sans compter, ont prodigué au ROM des extraordinaires et méritoires. Cette année, nous l’avons accordé à Jack Cockwell et à Frank Potter à la réception des présidents, événement annuel de promotion du ROM. Nous les remercions de leur leadership. Nous pouvons nous compter chanceux de les avoir dans notre grande famille.

Jack Cockwell

Jack Cockwell est un bénévole actif depuis plus de dix ans. Après s’être joint au Conseil des gouverneurs en 1998, il a joué un rôle essentiel au ROM. En 2002, nous l’avons invité à devenir président du Conseil d’administration, poste qu’il a occupé jusqu’en 2006.

M. Cockwell a eu une influence considérable sur la croissance et le succès du Musée au cours de la campagne Renaissance ROM. Il compte parmi ceux qui ont réussi à convaincre le gouvernement et le secteur privé de nous aider financièrement, faisait preuve d’esprit pratique au cours des réunions des comités et était toujours prêt à communiquer ses connaissances aux employés. Il était toujours actif dans les coulisses et son enthousiasme a attiré de nombreux bénévoles.

Après avoir fait au ROM un premier don généreux, il en a fait quatre autres, en promettant chaque fois un montant plus important et en inspirant les autres par son exemple. Il est encore membre annuel du Cercle royal des bienfaiteurs (CRB) et du Conseil des gouverneurs du patrimoine.

Il a appuyé une foule d’initiatives du ROM, dont la Galerie Daphne Cockwell du Canada : Premiers peuples, l’exposition Lynda Hamilton sur les textiles imprimés, l’exposition Phyllis Hamilton sur les travaux à l’aiguille, le Jardin de Liza et la future galerie des débuts de la vie. Avec sa modestie coutumière, il a choisi d’honorer des amis et des membres de sa famille au lieu de donner son nom à ces galeries.

Frank Potter

Frank Potter est un bénévole actif au Musée depuis plus de 15 ans. Il s’est joint au Conseil des gouverneurs en 1996 et a présidé le comité des finances. Comme si cela ne suffisait pas, il est aussi devenu président du Conseil, poste qu’il a occupé jusqu’en 2002.

Pendant son mandat, Frank a supervisé la croissance et la gestion du Conseil et du personnel de la Fondation. Il a créé un nouveau modèle de gouvernance et une nouvelle structure de comité, et fondé le Conseil des gouverneurs du patrimoine. Et surtout, il a encouragé au Conseil une culture de reconnaissance des donateurs et des bénévoles. En prévision d’une campagne de financement importante, il a embauché de nouveaux employés et, jusqu’en 2002, augmenté considérablement les recettes de la Fondation et élargi son financement.

Il a joué un rôle essentiel dans l’obtention de subventions provinciales. Sa vision et son leadership ont inspiré la confiance, attiré une foule de bénévoles et aidé à poser les bases du lancement de la campagne Renaissance ROM.

Ayant toujours donné l’exemple, Frank et Mary Jean Potter sont, encore aujourd’hui, les ambassadeurs enthousiastes du ROM. Membres du Cercle royal des bienfaiteurs et de la Société Currelly , ils ont soutenu plusieurs causes du ROM au fil des ans. Au cours des dernières rénovations du Musée, ils ont soutenu la restauration des superbes portes historiques en bois du Hall Weston, dans la Rotonde.