Événements | Conférences

Conférence sur la Mésopotamie : Le cimetière royal d’Ur

Lion passant, bas-relief © ROM 937.14.1
En plus de cent cinquante ans de fouilles archéologiques en Mésopotamie, aucune n’a autant soulevé la passion des foules que celles pratiquées par Charles Leonard Woolley dans les années 1920 et au début des années 1930, à Tell al-Muqayyar, l’Ur de l’Antiquité, l’« Ur en Chaldée » de la Bible. On ne compte plus les articles publiés dans les journaux internationaux, notamment sur le cimetière royal d’Ur, un vaste et ancien lieu de sépulture où sont enterrés dans de somptueux tombeaux les rois et les reines du Dynastique archaïque, vers 2500 avant notre ère.
 
Woolley a réuni une foule d’artéfacts exotiques dans les seize tombes royales mais, lorsque l’Occident a découvert que les Sumériens avaient enterré les gardes, courtisans, musiciens et serviteurs avec les rois et reines, il s’est montré à la fois fasciné et choqué par la possibilité de « sacrifices humains » dans le « berceau de la civilisation » .
 
M. Zettler se penchera sur l’entourage des monarques d’Ur. Il réexaminera l’hypothèse de Woolley selon laquelle les membres de la suite étaient décédés après avoir avalé de leur plein gré une substance soporifique ou mortelle. Selon l’analyse médico-légale récente de deux crânes par le Musée de l’Université de Pennsylvanie, c’est un coup à la tête qui les a tués. Il semblerait aussi, mais c’est moins sûr, que leur corps ait été traité après leur décès
 

Conférencier

Richard L. Zettler est directeur du Département des langues et civilisations du Proche-Orient de l’Université de la Pennsylvanie et conservateur associé, Proche-Orient, au Musée d'archéologie et d'anthropologie de l’Université de Pennsylvanie. Cet archéologue spécialisé en Mésopotamie a fait sa maîtrise et son doctorat (1984) au Département des langues et civilisations du Proche-Orient de l’Université de Chicago. 

Richard Zeetler est en train d’écrire un livre sur les fouilles au temple d’Inanna à Nippur (menées dans les années 1950 et le début des années 1960) et celles qu’il a pratiquées au Tell es-Sweyhat. En plus d’enseigner, il est le conservateur associé, Proche-Orient, au Musée d'archéologie et d'anthropologie de l’Université de Pennsylvanie, qui abrite plus de 100 000 objets du Moyen-Orient. Il y a été l’un des commissaires de Treasures from the Royal Tombs of Ur (Trésors des tombes royales d’Ur), exposition itinérante (1998-2007) qui a connu un grand succès dans plusieurs villes américaines. Il a collaboré au réaménagement de la collection provenant du cimetière royal d’Ur dans le cadre d’une exposition du Musée d'archéologie et d'anthropologie de l’Université de Pennsylvanie intitulée Iraq’s Ancient Past: Rediscovering the Royal Cemetery of Ur (Le lointain passé de l’Irak : La redécouverte du cimetière royal d’Ur).

Billets réservés aux membres en vente dès le 31 mai

Billets grand public en vente à compter du 7 juin

 

AVIS : Sous réserve de changement

 

Programmation

  • jeudi 12 décembre 2013
    19 h 00
    20 h 00

Lieu

Musée royal de l’Ontario
Théâtre Eaton, niveau 1B

President’s Choice School Entrance

Contact

416.586.5797
programs@rom.on.ca