La Mésopotamie aujourd’hui

La terre s’étendant entre le Tigre et l’Euphrate - l’Irak, le nord-est de la Syrie et le sud-est de la Turquie - est aujourd’hui déchirée par la guerre et les conflits sectaires.

Comme l’ont rapporté les médias en 2003, l’invasion américaine a été suivie par la mise à sac du Musée national d’Irak à Bagdad, marquant ainsi le début d’une décennie de destruction des principaux sites archéologiques du pays. Le bilan est très lourd : des vestiges architecturaux ont subi des dommages irréparables et des artéfacts d’une grande importance scientifique ont été détruits car ils n’ont aucune « valeur marchande ». Un chapitre de l’histoire de la région est irrémédiablement perdu.

Pour en savoir davantage, ne manquez pas l’exposition (en anglais) qui nous vient de l’Institut oriental de l’Université de Chicago : Catastrophe! Dix ans plus tard : Le pillage et la destruction du patrimoine irakien.

Lisez en français l’article fascinant écrit par Clemens Reichel (version anglaise parue dans ROM Magazine, printemps 2013).

Participez à la conversation à #ROMmeso et @ROMAncient, lisez la page Facebook et visitez la page ROM Cultures anciennes pour découvrir la liste des expositions, des programmes et des activités.