Galerie Mgr White d'art des temples chinois | Niveau 1

Le paradis de Maitreya, cette magnifique murale qui domine la galerie, provient d’un ancien monastère bouddhiste chinois et date de plus de sept siècles. C’est l’époque de Kubilaï khan, de la dynastie des Yuan et des chroniques des premiers voyageurs européens en Chine – notamment celles de Marco Polo et de son père.

Cette populaire galerie renferme l’une des plus grandes collections d’art des temples chinois au monde. Elle contient certaines des toutes premières acquisitions du Musée, dont trois fresques comptant parmi les mieux préservées au monde et quatorze grandes sculptures, bouddhiques et taoïstes, d’une beauté à couper le souffle, provenant de la province du Shanxi dans le nord de la Chine.

LA GALERIE

Contenu

Trois fresques de temples des XIIIe et XIVe siècles et de grandes sculptures en bois datant du XIIe au XVe siècle. La galerie a été nommée en l'honneur de William Charles White (1873-1960), premier conservateur des collections chinoises du ROM et premier évêque anglican de la province chinoise du Henan. Elle est l’une des quatre galeries présentant l’art et l’archéologie chinois.

Région

La Chine

Période

Les fresques remontent à la dynastie des Yuan (1271-1368) et les sculptures ont été réalisées du XIIe au XVe siècle.

Personnel du ROM

Conservateur adjoint

Chen Shen, vice-président, conservateur principal, Chaire Mgr White en archéologie de l’Asie orientale

Vice-président, conservateur principal, titulaire de la chaire Mgr White en archéologie d’Extrême-Orient