Galerie Mgr White d'art des temples chinois | Niveau 1

  • Le paradis de Maitreya domine la galerie
    Mesurant plus de 9 mètres de large et 4,5 mètres de haut, Le paradis de Maitreya domine la galerie. Elle est considérée comme l’une des peintures murales de la dynastie Yuan (1271-1368) les mieux conservées au monde.
  • Autres murales Yuan, les deux fresques plus petites intitulées Peinture de la Cour céleste comptent parmi les plus beaux spécimens d’art taoïste hors de Chine.
    Autres murales Yuan, les deux fresques plus petites intitulées Peinture de la Cour céleste comptent parmi les plus beaux spécimens d’art taoïste hors de Chine.
  • La beauté et le caractère expressif de chaque sculpture témoignent de l’extrême richesse de la tradition sculpturale des provinces du Shanxi et du Henan entre les XIIe et XVe siècles.
    La beauté et le caractère expressif de chaque sculpture témoignent de l’extrême richesse de la tradition sculpturale des provinces du Shanxi et du Henan entre les XIIe et XVe siècles.
  • Les deux bodhisattvas au premier plan, Guanyin et Dashizhi, proviennent de la région de Linfen, dans le sud du Shanxi.
    Les deux bodhisattvas au premier plan, Guanyin et Dashizhi, proviennent de la région de Linfen, dans le sud du Shanxi. Les sculptures en bois du XIIe siècle réalisées dans cette région sont rares, mais celles du ROM portent une plaque indiquant qu’elles ont été créées peu avant l’an 1195.

Le paradis de Maitreya, cette magnifique murale qui domine la galerie, provient d’un ancien monastère bouddhiste chinois et date de plus de sept siècles. C’est l’époque de Kubilaï khan, de la dynastie des Yuan et des chroniques des premiers voyageurs européens en Chine – notamment celles de Marco Polo et de son père.

Cette populaire galerie renferme l’une des plus grandes collections d’art des temples chinois au monde. Elle contient certaines des toutes premières acquisitions du Musée, dont trois fresques comptant parmi les mieux préservées au monde et quatorze grandes sculptures, bouddhiques et taoïstes, d’une beauté à couper le souffle, provenant de la province du Shanxi dans le nord de la Chine.

LA GALERIE

Contenu

Trois fresques de temples des XIIIe et XIVe siècles et de grandes sculptures en bois datant du XIIe au XVe siècle. La galerie a été nommée en l'honneur de William Charles White (1873-1960), premier conservateur des collections chinoises du ROM et premier évêque anglican de la province chinoise du Henan. Elle est l’une des quatre galeries présentant l’art et l’archéologie chinois.

Région

La Chine

Période

Les fresques remontent à la dynastie des Yuan (1271-1368) et les sculptures ont été réalisées du XIIe au XVe siècle.

Personnel du ROM

Bill Pratt

Technicien, Collections (Égypte et Asie occidentale)

Justin Jennings

Conservateur (Archéologie du Nouveau Monde)