Festival international du film de Toronto : Future Projections 2011 | Maison des esprits Thorsell

L'installation vidéo multicanal Buffalo Days créée par Peter Lynch, l'un des réalisateurs les plus célèbres du Canada, se penche sur l'effet dévastateur qu'ont eu les Européens sur les cultures autochtones. À un système organique devait succéder la mainmise totale des Européens, qui allait entraîner l'extinction des animaux sauvages, en particulier le bison, ainsi que la disparition des gens ou populations ne pouvant se couler dans le moule.

Les projections remplissent plusieurs fonctions : l'une présente le milieu naturel; l'autre, des vestiges du mode de vie des Pieds-Noirs, hantés par leur passé. Le caractère envoûtant des images est souligné par l'ambiance faite de sons naturels et de battements de tambour traditionnels pieds-noirs. Buffalo Days est une fascinante réflexion sur plusieurs thèmes chers à Lynch, dont l'interaction ou l'absence d'interaction avec l'environnement (par ex., le thème de la quête héroïque dans Project Grizzly et Cyberman) et le poids inéluctable du passé.

Peter Lynch se passionne depuis longtemps pour les installations vidéo. Dans les années 1980, il avait organisé le festival Video Culture International. Sa parfaite maîtrise de cette forme d'expression est particulièrement manifeste dans Buffalo Days.

Une coprésentation de l'Institut de culture contemporaine du ROM et du Festival international du film de Toronto : Future Projections, avec le soutien du National Parks Project.

Commentaires