Déco Lalique

Unpublished

Classique. Élégante. Intemporelle. Cette exposition de splendides objets en verre célèbre la mémoire du verrier d’art français René Lalique. Datant pour la plupart de 1910 à 1945, ces captivantes créations illustrent éloquemment la transition de l’Art nouveau à l’Art déco. Tirées presque exclusivement de la collection particulière de superbes œuvres en verre du ROM, plus de 60 pièces raffinées sont exposées, constituées de vases, de vaisselle et de luminaires, conçus personnellement par Lalique ou par ses contemporains.

René Lalique a été l’un des rares concepteurs à avoir su négocier avec succès la transition de l'Art nouveau à la modernité de l'Art déco, en créant des modèles en verre de facture classique. Comme de nombreux artistes et concepteurs de son temps, Lalique trouve son inspiration dans la nature et les arts décoratifs japonais. Ses œuvres évoluent, comme en témoigne son interprétation originale des formes naturelles et des motifs abstraits de l'Extrême Orient, pour passer du naturalisme symbolique de l'Art nouveau au style épuré de l'Art déco.

Il est l’un des premiers à employer des procédés industriels pour créer le verre de luxe qu'il destine au marché mondial. Lalique connaît son heure de gloire en 1925, lors de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris où sa maison a son propre pavillon; c'est de là que la Compagnie T. Eaton du Canada commencera à importer et commercialiser le verre Lalique pour l'offrir au consommateur canadien. La Maison Lalique continue de fabriquer de la verrerie de luxe de nos jours et de produire nombre des modèles créés par René Lalique.

Publications

Déco Lalique: Creator to Consumer, écrit par Carolyn Hatch, du ROM, explore l’influence du modernisme français et la popularité des modèles Lalique au Canada. Illustré de ravissantes photographies des pièces de la collection de verrerie du ROM, ce remarquable catalogue en couleurs renseigne sur l’importation, l’étalage, la publicité et la vente des objets de verrerie Lalique pendant les années 1920 et 1930. On apprend également l'usage qui est fait à l'époque de ces objets iconiques au Canada, ainsi que les tendances en matière de goûts et de modes de vie. Prix de détail 29,95 $.

High Style: Masterworks from the Bernard and Sylvia Ostry Collection in the Royal Ontario Museum, d'Alastair Duncan, passe en revue les trois mouvements d’arts décoratifs qui se sont succédés de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1930 – les Arts et métiers, l’Art nouveau et l’Art déco – en insistant particulièrement sur le mouvement Art déco. Le mobilier, le verre, la céramique, l’argenterie, les luminaires et la sculpture, représentés par les pièces les plus marquantes de leur catégorie, y font l’objet de magnifiques photographies en couleurs et de commentaires instructifs. Prix de détail 29,95 $.

Partenaire Média :

Ce logo mène vers un site en anglais.

Commentaires