Kate Cooper

Kate Cooper

Kate Cooper

Conservatrice adjointe. Chercheure universitaire, titulaire d’une bourse Rebanks, archéologie classique

Domaine : World Cultures, Ancient Cultures

Centres d'intérêt : Art et archéologie grecs, poterie des époques archaïque et classique

Expositions et galeries Galerie de la Grèce, Galerie de l’Égée à l’âge du Bronze, Galerie Eaton de Rome, Galerie de la Fondation A.G. Leventis : La Chypre antique

Biographie

Baccalauréat en études classiques, Université d’Oxford, 1998
Maîtrise en histoire classique de l’art, Institut des arts Courtauld, Londres, 1999
Doctorat en archéologie classique, King’s College, Londres, 2007

Kate Cooper est l’un des commissaires de Pompéi : À l’ombre du volcan. Arrivée au ROM en mai 2012, dotée d’une bourse de recherche postdoctorale Rebanks de deux ans, elle s’est sitôt mise à étudier la déesse « minoenne » en ivoire du ROM, qui fait maintenant l’objet d’une exposition et d’un projet en ligne.

Mme Cooper est titulaire d’un baccalauréat en études classiques de l’Université d’Oxford, d’une maîtrise en histoire de l’art classique de l’Institut Courtauld et d’un doctorat en archéologie classique du King’s College de Londres. Avant d’arriver au ROM, elle faisait partie de l’équipe chargée de réaménager la galerie gréco-romaine du Musée Fitzwilliam à Cambridge. Elle a aussi travaillé au Département des civilisations grecque et romaine du British Museum. Maîtresse de conférences inspirante, elle a enseigné l’histoire, l’archéologie et l’art gréco-romains aux étudiants de premier et deuxième cycles du Collège Birkbeck de Londres, de la Faculté d’études classiques de l’Université de Cambridge et du Département d’études classiques de l’Université de Toronto. Elle donne des cours au Département d’études historiques et culturelles de l’Université de Toronto, à Scarborough.

Très spécialisés, ses travaux, comme sa thèse de doctorat, portent sur l’utilisation et l’appréciation de la céramique corinthienne archaïque à décor figuratif, la poterie archaïque ayant la plus grande diffusion. On la trouve en effet dans toute la Méditerranée. Elle s’intéresse aussi à certains aspects de l’iconographie de la poterie grecque archaïque, notamment le Sphinx et la Gorgone. Son expérience diversifiée au sein d’équipes de conception d’expositions l’a amenée à s’intéresser à la présentation moderne des antiquités gréco-romaines en milieu muséal. Elle a d’ailleurs publié des écrits sur ce sujet.

Blogues du ROM
 

Projet de recherche

Bien que cette exquise figurine en ivoire et en or (numéro de catalogue 931.21.1) soit l’un des fleurons des collections du ROM depuis 1931, elle fait également l’objet de controverses passionnées. 

 


Derniers numéros

Année Publication
2012 C.L. Cooper. "The Antiquities Department takes shape: the Fitzwilliam in the early twentieth century." Journal of the History of Collections, 24, Special Issue: Greece and Rome at the Fitzwilliam Museum, 347-368. http://jhc.oxfordjournals.org/content/24/3.toc
2008 C.L. Cooper. "The riddle of the sphinx: a Protocorinthian vase from Perachora and the sphinx in Corinthian art." in Kurtz, D., Meyer, C., Saunders, D., Tsingarida, A., Harris, N. (eds) Essays in Classical Archaeology for Eleni Hatzivassiliou 1977-2007

Contact