Ka Bo Tsang

Ka Bo Tsang

Ka Bo Tsang

Conservatrice adjointe

Domaine : World Cultures

Biographie

B.A., littérature et histoire de l’art chinois, Université de Hong Kong, 1969

M.A., histoire de l’art chinois, Université de Hong Kong, 1971

                PhD, histoire de l’art chinois, Université de Hong Kong, 1984

Mme Ka Bo Tsang était conservatrice de l’art pictural chinois. Ses articles sur les joyaux des collections du ROM et sur le symbolisme dans l’art chinois ont été publiés à l’échelle internationale. Sa recherche portait notamment sur les éventails, les portraits, la broderie et les textiles bleu et blanc chinois. Elle a poursuivi son étude des collections chinoises du ROM lorsqu’elle était assistante de recherche.

Au cours des dernières années, Mme Tsang a organisé un certain nombre d’expositions : Bien plus qu'un souffle de fraîcheur : peinture sur éventail et éventails chinois (2001-2002), La marque de l’indigo : textiles et broderies bleu et blanc venus de Chine (2004-2005) et Paradis ou Enfer : images d’immortels et de divinités bouddhistes et taoïstes (2006-2007).  Elle a aussi publié un livre sur les peintures taoïstes du ROM intitulé Beyond clouds and waves: Daoist paintings in the Royal Ontario Museum (2013; voir plus bas).  Mme Tsang a également été commissaire de l’exposition Drame et désir : peintures japonaises du monde flottant, exposition itinérante présentée au Hall d’exposition Garfield Weston au niveau B2 et organisée à l’origine par le Musée des beaux‑arts de Boston (2007).

Mme Tsang a organisé ensuite Les vents du commerce : marchandises d’exportation chinoises du VIIIe au XXe siècle, présentée de la fin de 2007 à avril 2008 dans la Galerie Herman Herzog Levy, réservée aux expositions temporaires consacrées à l’Extrême-Orient. On pouvait y voir, au fil des siècles, certains des biens très populaires de la Chine (céramique, papier peint, aquarelles, textiles, laques, ivoires, gravures et orfèvrerie) qu’elle échangeait avec ses partenaires commerciaux en Asie, en Europe et dans les Amériques. Elle a ensuite monté la très populaire exposition intitulée L’art de se divertir : jeux et jouets traditionnels de Chine, à l’affiche de septembre 2010 à mai 2011. Beaucoup de jouets étaient originaux et, même si certains étaient répandus dans tous les pays, comme les toupies, ils étaient aussi indubitablement chinois. Cette exposition nous fait voir comment les enfants et les adultes se divertissaient dans le passé… et comment ils le font encore de nos jours.

L’exposition suivante, Arts mineurs et effets spéciaux : d’étonnants chefs-d’œuvre de Chine (de juillet 2012 à février 2013), faisait revivre une époque influente de l’artisanat chinois, caractérisée par sa discipline et son application. Cette exposition très différente proposait de nombreux artéfacts uniques en leur genre et rarement exposés.

Sa dernière exposition est Visages du passé : Portraits chinois des dynasties Ming et Qing (1368-1911), à l’affiche de juin 2013 au 18 mars 2014. Elle explorait la notion de l’hommage aux défunts, les raisons ayant motivé une commande de portrait ainsi que les techniques utilisées par les peintres pour répondre aux attentes de leurs clients. Mettant en lumière un aspect souvent négligé – mais fort important – de la culture et de l’art chinois, elle présentait des portraits fascinants, aussi bien par leurs détails que par leur symbolisme intrinsèque.

Mme Tsang était notamment responsable de la conservation, de la documentation, de la recherche, de l’exposition et de l’enrichissement des collections. En outre, elle participait périodiquement au service d’identification offert par le ROM, au colloque annuel sur la recherche au ROM, aux activités de la relâche scolaire, aux collectes de fonds et aux visites guidées particulières. Elle donnait aussi des conférences.

Outre la peinture et les textiles chinois, Mme Tsang s'intéresse aussi aux arts décoratifs, religions, us et coutumes et symbolisme de la Chine.

Publictions récentes

En collaboration avec Lennert Gesterkamp etd Klaas Ruitenbeek. Beyond clouds and waves: Daoist paintings in the Royal Ontario Museum. Toronto : Musée royal de l’Ontario, 2013. 132 pp.

« New Perspectives on 'Snuff Bottles with Integral Dishes' ». Journal of the International Chinese Snuff Bottle Society 43, No 3(2011), partie I, 4-27; partie II, 44, No 1(2012), 20-33.

« 'Official' Document: A Russian Painter’s Perspective ». ROM Magazine Été 2011, 11.

« Playful Pursuits: Chinese Traditional Toys and Games ». Newsletter of the Bishop White Committee, Automne 2010, 2-3.

« In the Shadow of a Tiger: Chinese Puppets Tell a Well-Loved Tale ». ROM Magazine 43, No 1(2010), 44.

« By Imperial Command: Chinese Court Paintings from the University of Alberta Museums’ Mactaggart Art Collection ». Newsletter of the Bishop White Committee, Printemps 2009, 2-3.

En collaboration avec Hugh Moss et Victor Graham. A Treasury of Chinese Snuff Bottles: The Mary and George Bloch Collection (Vol. 6, Arts of the Fire). Hong Kong: Herald International Ltd., 2009, 631 pp.

En collaboration avec Hugh Moss et Victor Graham. A Treasury of Chinese Snuff Bottles: The Mary and George Bloch Collection (Vol. 7, Organic, Metal, Mixed Media). Hong Kong: Herald International Ltd., 2008, 1018 pp.

Brilliant Strokes: Chinese Paintings from the Mactaggart Art Collection. Edmonton: Gutteridge Books/University of Alberta Press and University of Alberta Museums, 2008, 82 pp.

« Bridal Wear Revisited ». ROM Magazine 41, No 1(2008), 19.

« Chinese Wallpapers for Western Homes ». Newsletter of the Bishop White Committee, Printemps 2008, 2-3.

La marque de l’indigo : textiles et broderies bleu et blanc venus de Chine. Toronto : Hors commerce, 2005, 80 pp.

More Than Keeping Cool: Chinese Fans and Fan Paintings. Toronto : Musée royal de l’Ontario, 2002.

(Vous pouvez lire ces publications à la Bibliothèque H.H. Mu de l’Extrême-Orient du ROM)

Contact

ATTENTION

Nous éprouvons présentement des problèmes intermittents avec notre messagerie vocale. Si vous tentez de laisser un message dans notre boîte vocale, envoyez-nous votre question par courriel à info@rom.on.ca. Nous vous répondrons dès que possible. Merci de votre patience.