Ed Keall

Ed Keall

Conservateur émérite

Domaine : World Cultures

Tél. : 416.586.5695

Biographie

Bien qu’Ed Keall n’ait pas étudié l’archéologie à l’université, les fouilles qu’il a menées dans plusieurs sites du Moyen-Orient lui ont permis d’approfondir ses compétences dans cette science, surtout dans les domaines peu étudiés. Rien ne le stimule plus que l’inconnu et l’inattendu. 

Né au Royaume-Uni, M. Keall a reçu une formation en littérature grecque et latine. C’est son esprit aventurier qui l’a poussé à aller découvrir le Moyen-Orient en 1962. En 1970 (après s’être fait la main en Iran, en Irak et en Turquie), il a décidé de retourner aux études et de faire un doctorat en art islamique à l’Université du Michigan.

Le premier poste occupé par M. Keall au Canada a été celui de conservateur adjoint dans la section de l’Asie occidentale au Musée royal de l’Ontario, en 1971, année où il a été nommé à l’Université de Toronto. Il est actuellement conservateur principal et directeur du Département des civilisations du Proche-Orient et de l’Asie au ROM. À ce poste, il s’intéresse à l’art et à l’archéologie de l’Ancien Monde, depuis l’Afrique du Nord jusqu’au Japon (de Casablanca à Kyoto). 

Sa thèse portait sur les fouilles menées par l’Institut oriental de l’Université de Chicago dans les strates parthes de Nippur, en Irak. Après être entré au Musée royal de l’Ontario en 1971, il a pratiqué des fouilles en Iran : il y a, entre autres, dirigé l’expédition du site parthe de Qaleh-i Yazdigird, soudainement interrompue en 1979. 

C’est lui qui dirige la Mission archéologique canadienne du ROM (CAMROM) au Yémen depuis 1982. Depuis qu’il est au ROM, il se consacre surtout à Zabid, cherchant à définir son caractère de ville universitaire islamique qu’elle avait au Moyen Âge. C’est d’ailleurs une matière qu’il enseigne à l’Université de Toronto.

Invitation aux aventuriers : Voyagez dans le passé avec Ed Keall

Contact