David C. Evans

David C. Evans

David C. Evans

Conservateur, Paléontologie des vertébrés (dinosaures)

Domaine : Natural History, Fossils & Evolution

Expositions et galeries Galeries James et Louise Temerty de l’âge des dinosaures

Biographie

Ph.D., écologie et biologie de l’évolution, Université de Toronto, 2007
B.Sc., programme de sciences intégrées, Université de Colombie-Britannique, 2003

David Evans est conservateur en paléontologie des vertébrés. Il supervise la recherche sur les dinosaures au Musée royal de l’Ontario (ROM). Il est également professeur adjoint au département d’écologie et de biologie de l’évolution à l’Université de Toronto.

Né en Ontario, M. Evans a grandi à Kelowna, en Colombie-Britannique. Son intérêt pour la paléontologie et l’évolution remonte à la première fois où il a posé son regard sur des squelettes de dinosaures au ROM. Jeune étudiant, il a passé plusieurs été au Musée Royal Tyrrell, en Alberta, en tant que technicien sur le terrain. C’est d’ailleurs là qu’il a étudié un hadrosaure, Corythosaurus, pour son mémoire de baccalauréat. Quant à sa thèse de doctorat, elle portait sur la croissance du crâne et l’évolution des  hadrosaures à crête, et mettait l’accent sur la diversité frappante de ces animaux albertains. Puisque le ROM a l’une des meilleures collections d’hadrosaures au monde, il n’est pas étonnant que M. Evans ait choisi de faire son doctorat à l’Université de Toronto.

Les travaux de recherche de M. Evans ont abouti à des publications sur la systématique et l’évolution des dinosaures, sur la morphologie fonctionnelle et sur les méthodes et la théorie phylogéniques. Ses recherches au Musée portent principalement sur l’évolution et la paléobiologie des dinosaures ornithischiens (herbivores) et sur leur rôle dans les écosystèmes terrestres du Crétacé supérieur. Il s’est fixé pour objectif de clarifier la systématique et les relations évolutives de ces dinosaures, de même que d’évaluer les caractéristiques de l’évolution et de la biogéographie des dinosaures dans la mesure où elles sont liées aux changements environnementaux qui ont abouti à leur extinction au Crétacé supérieur.

Étant donné que les découvertes de nouveaux fossiles risquent de bouleverser notre perception de l’histoire de la vie, M. Evans participe par ailleurs activement à des fouilles en vue de recueillir des fossiles de dinosaures et d’autres vertébrés. Ses travaux actuels se déroulent dans le sud de l’Alberta, dans l’Arctique canadien, en Mongolie et en Afrique du Sud.

Dinosaures : dernières découvertes

Unescoceratops koppelhusi, 2012 (Ornithischiens : Cératopsiens)

Gryphoceratops morrisoni, 2012 (Ornithischiens : Cératopsiens)

Xenoceratops foremostensis, 2012 (Ornithischiens : Cératopsiens)

Autres liens


Photos et vidéos

Contact