Événements | Conférences

Le premier coup de pinceau : Paul Kane et la réflectographie à l'infrarouge

Photothèque du ROM : Retour d’une expédition guerrière, 1849-1856, Paul Kane

Une présentation des Amis des collections canadiennes

Du XIXe au début du XXe siècle, les critiques des peintures de Paul Kane (1810-1871) disaient souvent d’eux qu’ils reflétaient la réalité et ne tentaient pas de l’embellir. Créé dans les années 1850 dans son studio torontois et inspiré par plus de 600 esquisses d'après nature, ce cycle de cent huiles constitue la plus importante collection de peintures à l'huile sur le Canada et les Premiers peuples au XIXe siècle. Vous vous demandez sans doute quelles sont les différences entre ses esquisses et ses huiles, et ce qui se cache sous la surface de sa peinture. C’est là qu’intervient la réflectographie à l'infrarouge, une technique photographique qui nous permet d’affirmer que beaucoup de toiles sont fidèles aux croquis et que sa composition était assurée dès le départ. Mais il arrivait aussi qu’il retouche ses premières esquisses. Cette technique expose des éléments de la technique de l’artiste et ne laisse pas d’intriguer : certaines de ses retouches sont aussi révélatrices que mystérieuses.

Programmation

  • vendredi 21 février 2014
    19 h 00

Lieu

Salles de classe 3 et 4
du Musée royal de l’Ontario, niveau 1
 

Rue Bloor (entrée principale)

Contact

416.586.5700
membership@rom.on.ca