Événements

Conférence sur la Cité interdite : Les costumes impériaux et l’expression des souhaits

Les conférences sur la Cité interdite

En Chine ancienne, les insignes impériaux étaient réglementés par des lois somptuaires. Ces lois nous en disent long sur la culture de la Chine et surtout sur celle de la Cité interdite. Les costumes impériaux étaient conformes à la volonté de l’empereur et de la société toute entière. 

Le ROM expose sa superbe collection de costumes impériaux chinois qui ont inspiré la garde-robe du film primé de Bertolucci sorti en 1987, Le Dernier Empereur. Ancienne employée du Musée royal de l'Ontario et conseillère historique importante pour la conception du Dernier Empereur, Angela Sheng explique la symbolique des vêtements, ainsi que la façon dont elle a adapté les collections du ROM pour créer les impressionnants costumes du film.

Panel

Angela Sheng est entrée à l’école des arts de Toronto en 2005 pour y enseigner l’histoire de l’art. Elle a fait son doctorat en études orientales (matière maintenant divisée en deux : langues et civilisations de l’Asie de l’Est, et langues et civilisations du Proche-Orient) à l’Université de Pennsylvanie, dans les domaines de l’histoire de l’art chinois, de l’histoire des sciences et technologies chinoises, et de l’anthropologie symbolique. Au Musée royal de l'Ontario (ROM), elle a d’abord été titulaire d’une bourse de conservateur, puis conservatrice adjointe chargée des textiles asiatiques. Elle a enseigné dans des universités à Taïwan, au Japon et au Canada (McGill), avant de travailler à McMaster. De plus, elle a été longtemps consultante dans les communications culturelles entre l’Asie et le Canada.

Elle considère les costumes et les textiles comme un art utilitaire et le résultat de l’adaptation, individuelle et collective, de l’homme à autrui, et au lieu et au temps qu’il habite. En 2007, elle commence à étudier l’art et la culture matérielle des Inuits et à la comparer à ceux de certaines minorités chinoises. Travaillant à un important projet de longue haleine sur l’interculturalité, la mémoire et la signification, elle écrit le livre Reading Textiles: agency and intercultural transmission of art and technology along the Silk Road in the first millennium.

Elle fait partie depuis 2008 du conseil consultatif du Musée des beaux-arts McMaster.  Investie d’un mandat de trois ans, elle le préside depuis 2011.

Les autres conférences sur la Cité interdite

 

Programmation

  • mardi 20 mai 2014
    19 h 00
    20 h 30

Lieu

Musée royal de l'Ontario
Théâtre Signy et Cléophée Eaton
Niveau B1

Entrée Le Choix du Président

 

Contact

416.586.5797
programs@rom.on.ca