Nos Prodigieux dinosaures vont bientôt disparaître

 Ne les manquez pas le jour de la Famille ou pendant la relâche scolaire de mars!

Toronto (Ontario), le 22 janvier 2013 – Le Musée royal de l’Ontario (ROM) annonce que l’exposition Prodigieux dinosaures : Les colosses du Gondwana, une présentation de Raymond James Ltd, prendra fin le 17 mars 2013. Venez voir, avant sa tournée internationale, cette exposition originale montée et produite par le ROM, qui vous fera connaître certaines des dinosaures les plus gros et les plus bizarres de l’hémisphère Sud.  Faisant appel à des installations interactives et des technologies dernier cri, elle montre des espèces jamais exposées auparavant.

Présentation de l’exposition

Encadrée par de spectaculaires murales recréant l’habitat de ces dinosaures, l’exposition comporte des fossiles, des  squelettes et 17 moulages de squelette grandeur nature, dont plusieurs sont inédits au Canada.  

Prodigieux dinosaures : Les colosses du Gondwana raconte la fragmentation de la Pangée en plusieurs continents (ceux d’aujourd’hui) et son influence sur l’évolution des dinosaures au Mésozoïque, il y a 250 à 65 millions d’années. Lorsque les dinosaures sont apparus il y a environ 240 millions d’années, la Terre était réunie en un supercontinent appelé la Pangée. Quand celle‑ci s’est divisée en Laurasie au nord et en Gondwana au sud – qui, à leur tour, ont donné naissance aux continents que nous connaissons –, les dinosaures ont été emportés avec eux et se sont différenciés pour former une multitude de nouvelles espèces. L’isolement des populations a aidé à accélérer l’évolution, qui a produit une variété incroyable de dinosaures inhabituels dominant leurs territoires respectifs.

Réalité augmentée et technologie interactive

Les visiteurs peuvent faire l’expérience de ces créatures bizarres au moyen de la réalité augmentée (RA) afin d’étoffer les squelettes et les moulages d’effets virtuels à couper le souffle.  C’est la première fois que le ROM l’utilise dans une exposition.   À deux endroits différents, le visiteur peut scanner les squelettes au moyen de la tablette électronique mise à sa disposition et regarder les animaux en chair et en os. 

La RA n’est qu’une des technologies auxquelles le ROM a recours. En effet, Prodigieux dinosaures fait appel à plus de technologies multimédias que toute autre exposition dans l’histoire du Musée : un détecteur à balayage corporel invitant les visiteurs à s’arrêter et à voir l’univers comme un dinosaure, un jeu où l’on doit recoller les morceaux du Gondwana (ce qui fait comprendre les principes de la tectonique des plaques et de la dérive des continents) et des profils numériques de dinosaures sur tablette, un peu partout dans l’exposition, qui permettent aux visiteurs d’en savoir plus long sur ces extraordinaires dinosaures de l’hémisphère Sud.

Pour en savoir plus sur cette exposition, suivez les paléontologues du ROM sur Twitter à @ROMpalaeo (#UltimateDinos).

Renseignements sur la programmation spéciale et la vente de billets :www.rom.on.ca/dinos/index_fr.php.