La Maison des esprits Thorsell

Niveau 1,Cristal Michael Lee-Chin

Point de convergence des cinq faces anguleuses du Cristal Michael Lee-Chin, la Maison des esprits s’élance sur six étages, du Hall d’exposition Garfield Weston du niveau B2 aux galeries du niveau 4. À chaque étage, des passerelles reliant l’ouest et l’est permettent de passer d’une galerie à l’autre. Elles découvrent un panorama sur les amples formes sinueuses de la Maison des esprits. Au niveau 1, les visiteurs peuvent se reposer dans des fauteuils créés par l’architecte Daniel Libeskind.

Conçue par l’artiste pluridisciplinaire John Oswald, l’installation permanente A Time to Hear for Here propose aux visiteurs une expérience auditive unique. Véritable fresque sonore, elle réunit aussi bien des sons produits surtout de manière aléatoire – un huard et une baleine chantant en duo ou encore un air de folklore chinois accompagné du sifflement d’un train du CN – que des sons qui se font entendre à de moments précis de la journée, par exemple les quatre premières notes de l’hymne national canadien synchronisées avec la sirène de midi à Vancouver (Colombie-Britannique).

A Time to Hear for Here s’accompagne de la pièce multilingue Qui pour chœur à 24 voix qui s’inspire du motet du XVe siècle Qui Habitat de Josquin des Prés. Les voix représentent les langues déclarées au Recensement de la population canadienne de 2001. Un ténor chante en coréen, l’alto, originaire d’Afrique du Sud, chante en zoulou, tandis que d’autres voix se font entendre en roumain et en finlandais. On peut écouter Qui tous les jours à 17 h 17.

Un portrait rend hommage aux Fondateurs du nouveau siècle qui, par leur générosité exceptionnelle et leur soutien indéfectible, ont participé au succès retentissant de Renaissance ROM.