Sebastião Salgado: GENESIS

Première nord-américaine : une collaboration de ROM : Culture contemporaine et du Festival de photographie CONTACT Scotiabank

Iceberg between Paulet Island and the South Shetland Islands on the Weddell Sea. Antarctic Peninsula

« Genesis constitue un hommage à la fragilité d’une planète que nous avons tous le devoir de protéger. »
- Lélia Wanick Salgado, commissaire

 

Toronto (Ontario), le 26 février 2013 – ROM : Culture contemporaine (l’ancien Institut de culture contemporaine du ROM) explore cette année le thème des changements climatiques et expose les œuvres de l’un des photojournalistes les plus marquants de notre époque. En effet, la première nord-américaine de GENESIS de Sebastião Salgado, photographe de renommée internationale, aura lieu le samedi 4 mai 2012. Organisée par la commissaire Lélia Wanick Salgado et Amazonas images, GENESIS est présentée en collaboration avec le Festival de photographie CONTACT Scotiabank. Cette exposition, l’une des principales du festival, sera à l’affiche jusqu’au 2 septembre 2013.

L’exposition GENESIS propose 245 images extraordinaires prises par Salgado au cours de ses huit années de pérégrinations dans 32 régions différentes. Cette expédition photographique aux quatre coins de la planète nous fait découvrir les paysages, animaux et peuples qui ont su échapper au monde contemporain, souvent destructeur. Elle met à l’honneur ces régions vastes et lointaines où, intacte et silencieuse, la nature règne encore dans toute sa majesté. Elle aspire à nous révéler cette beauté et nous invite à réfléchir à ce qui reste de notre planète et ce qu’on peut encore sauver, ainsi qu’aux menaces qui y pèsent.

« Cette exposition a pour thèmes la nature, le changement, l’extinction et l’espoir retrouvé à une époque où nous nous rendons compte des effets de la population sur l’environnement et nous nous demandons ce que nous pouvons faire pour sauver notre planète, ajoute Mme Janet Carding, directrice du ROM. Les changements climatiques font partie des plus grands débats actuels et nous avons adopté une approche culturelle à cet égard, en association avec CONTACT et Sebastião Salgado. Nous espérons que nos visiteurs en ressortiront transformés par cette expérience, qu’ils seront prêts à agir. »

« Qu’elles représentent l’océan gelé de l’Arctique ou les vastes dunes de sable de l’Afrique, les images majestueuses de Sebastião Salgado reflètent la puissance de son imagination et l’acuité de sa conscience sociale, déclare Mme Bonnie Rubenstein, directrice artistique du Festival de photographie CONTACT Scotiabank. Une des principales attractions de CONTACT 2013: Field of Vision, GENESIS dévoile des facettes du monde que très peu d’entre nous auront la chance d’observer dans la réalité. Mises en contexte par les riches collections du ROM, ces photographies révèlent la majesté et le mystère qui nous entourent, tout en attirant l’attention sur les enjeux de la planète. »

Cette exposition portera sur cinq écosystèmes (au sens large) – Aux confins du Sud, Sanctuaires, L’Afrique, Terres du Nord, et Amazonie et Pantanal – et se déploiera sur deux galeries : la Galerie Roloff Beny, au niveau 4 du Cristal, et la Galerie des expositions temporaires, au niveau 3.

GENESIS s’inscrit dans une série d’expositions internationales homonymes de Sebastião Salgado. Avec, entre autres, le Musée d’histoire naturelle de Londres, le Jardin botanique de Rio de Janeiro et le Musée de l’Ara Pacis de Rome, le ROM est l’une des rares institutions qui ont le privilège d’accueillir Genesis pour la première fois. Cette exposition sera en tournée pendant plusieurs années.

Programmation

En complément de cette exposition et pour illustrer le thème des changements climatiques, ROM : Culture contemporaine vous propose une série d’activités, dont des discussions, de conférences et des films stimulants, et soulève la question suivante : En quoi la nature change-t-elle la culture, et vice-versa? Pour en savoir plus long, veuillez consulter le site http://rom.on.ca/en/collections-research/centres-discovery/contemporary-culture.

GENESIS est l’une des principales expositions du Festival de photographie CONTACT Scotiabank, intitulé Field of Vision en 2013. Cet événement de renommée internationale a lieu en mai dans plusieurs centres d’exposition du Grand Toronto.

L’artiste : Sebastião Salgado

Sebastião Salgado a commencé sa carrière de photographe professionnel en 1973 à Paris. En 1994, sa femme Lélia Wanick Salgado et lui ont fondé l’agence de presse Amazonas images, exclusivement vouée à son travail photographique. Il a voyagé dans plus de 100 pays pour ses projets photographiques qui, au-delà de nombreuses publications dans la presse, ont été ensuite pour la plupart présentés dans les livres tels que Autres Amériques et Sahel, l’homme en détresse (1986), An Uncertain Grace (1990), La main de l’homme (1993), Terra (1997), Exodes et Les enfants de l’exode (2000), et Africa (2007). Des expositions itinérantes de ses œuvres sont toujours présentées dans de grands musées internationaux.

Depuis les années 1990, Salgado et Lélia s’efforcent de restaurer une partie de la forêt atlantique du Brésil. Ils ont réussi, en 1998, à la transformer en réserve naturelle et ont fondé l’Instituto Terra, ONG consacrée à la reforestation, à la conservation et à l’éducation. Salgado a reçu de nombreux prix importants. Il est Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF et membre honoraire de l’Académie américaine des arts et des sciences.

La commissaire : Lélia Wanick Salgado

Lélia Wanick Salgado a étudié l’architecture à l’École nationale supérieure des beaux-arts et l’urbanisme à l’Université de Paris VIII. Elle a été tour à tour designer, dessinatrice et urbaniste. Son intérêt pour la photographie remonte au début des années 1970, époque où elle travaillait parfois pour Photo Revue et Longue Vue. Devenue pigiste en 1987, elle s’est mise à concevoir et organiser des expositions de photo et à produire des livres, notamment ceux de Sebastião Salgado. Elle a créé de nombreux guides explicatifs, expositions et visites guidées pour d’importants musées du monde entier, notamment La main de l’homme, Terra, Exodes et Les enfants de l’exode, pour lesquels elle a reçu le prix Prêmio Jabuti au Brésil en 2001 et en Afrique en 2007.

En reconnaissance de son œuvre à l’Instituto Terra, elle s’est fait décerner en 2012 le « prix e » de l’Instituto-e, de l’UNESCO Brésil et de l’hôtel de ville de Rio de Janeiro, ainsi que le prix « Personalidade Ambiental » du Fonds mondial pour la nature-Brésil.

ROM : Culture contemporaine

Après avoir proposé des expositions multiculturelles pendant 20 ans, l’Institut de culture contemporaine (ICC) du ROM est devenu un centre de découverte dénommé ROM : Culture contemporaine. Par ses expositions novatrices et ses projets d’actualité, il constitue une source d’idées et d’inspiration qui permet à la communauté de comprendre le monde moderne et de forger des liens. ROM : Culture contemporaine fait le pont entre le passé et le présent en proposant un contenu neuf et de nouvelles expériences en rapport avec les collections du Musée. Imaginatif, expérimental et éclectique, il explore les nouveaux concepts et les nouvelles technologies, et pose ainsi des questions provocantes sur la nature, les cultures vivantes et la créativité.

Festival de photographie CONTACT Scotiabank

Festival de photographie CONTACT Scotiabank CONTACT est un festival de photographie qui se tient chaque année en mai à Toronto. Plus de 1 500 artistes torontois, canadiens ou étrangers y exposent leurs œuvres dans plus de 175 établissements. Association à but non lucratif fondée en 1997 et considérée depuis 2011 comme un organisme de bienfaisance, ce festival a pour but de célébrer et d’encourager la photographie et les photographes. CONTACT est un forum de discussion passionnant qui séduit un public varié et attire plus de 1,9 million de visiteurs. C’est le plus grand festival de photo au monde et un événement culturel majeur au Canada. Pour en savoir plus, veuillez consulter scotiabankcontactphoto.com/

Scotiabank Contact Photography Festival

CONTACT bénéficie du généreux soutien du Conseil des arts du Canada, de Fêtons l’Ontario, du Fonds pour les manifestations culturelles de l’Ontario et du Conseil des arts de l'Ontario.