Michael Lee-Chin

Le 2 avril 2003, le ROM annonce la contribution de 30 millions de dollars au projet Renaissance ROM de Michael Lee-Chin, surtout connu dans le milieu des affaires. Ce don exceptionnel marque le lancement de la campagne de financement Renaissance ROM.

Michael Lee-Chin est né à Port Antonio, en Jamaïque, en 1951. L’aîné de 9 enfants, il arrive au Canada en 1970 pour faire des études d’ingénieur. En 1976, il adopte le secteur des services financiers et, en 1986, il acquiert AIC Limited, une société de placement. Aujourd’hui, il compte parmi les entrepreneurs les plus réputés du Canada.

Reconnaissant d’emblée le rôle déterminant que sa mère a joué dans sa vie, il se dit inspiré par ses valeurs de respect, de tolérance, d’empathie et de charité. Le Musée a nommé le spectaculaire atrium du nouvel édifice en l’honneur de Hyacinth Gloria Chen, la mère de Michael Lee-Chin.

Michael Lee-Chin believes that success imposes a responsibility to society,and his gift to the ROM is an expression of this belief. It is also an act of gratitude and hope: gratitude to Canada and to its people for the privileges and prosperity that have been bestowed on his family; and hope that his example will inspire future generations of young people to act on their aspirations and fulfil their dreams.

Michael Lee-Chin s’est dit inspiré par le mandat du Musée : découvrir et transmettre la diversité du monde, sur les plans naturel et culturel. À ses yeux, il convient à tout prix de favoriser la compréhension et l’appréciation des différentes cultures du monde.

Le Cristal Michael Lee-Chin est nommé en reconnaissance de sa contribution hors du commun au ROM.